Social Reflex

Pourquoi Google+ n'est pas la ghost town que vous pensez

Si le nombre d'utilisateurs de Google+ peut être perçu par certains comme décevant, c'est oublier le nombre d'utilisateurs de tous les autres produits et services de la galaxie Google : Android, Chrome, Search, Gmail, Drive, Maps, Youtube et j'en passe.

Produits et services de la galaxie Google

Au final, je pense qu’'on peut tabler quasiment sur l'ensemble des internautes du monde.
Mais, quel qu'’il soit, ce chiffre semble dépasser l'entendement de certains marketers et journalistes TECH.

Google+ n'étant qu'un des maillons de la chaîne, mais sûrement l'un des plus utiles dans cette entreprise, notamment via son social sign-in, peu importe qu'il soit brandé Google+ ou Google. La puissance de calcul de Google lui permet ainsi de créer le profil de chaque internaute du monde.
Voire de re-créer en négatif le profil de personnes qui n’utilisent même pas les produits et services de la galaxie Google¹'’².

Profil en négatif des internautes

Comment ?
Il lui "suffit" de re-croiser toutes les données qu'il possède de personnes qui les utilisent et qui gravitent autour de vous, qui parlent de vous, qui communiquent avec vous.
Et n'oubliez pas également que le moteur de recherche de Google indexe vos profils Facebook, Twitter, LinkedIn, etc... et crawle les liens que vous y laissez (site personnel, blog, autres profils sociaux).

Vous avez dit Big data ? Web sémantique ?

Et de mon point de vue, Google doit même être capable de re-créer en négatif le profil de personnes qui n’'utilisent même pas Internet.
Comment ? Vous avez bien un numéro de téléphone ? Une adresse postale ?

Image du jeu qui est-ce

Cette thèse n'est pas farfelue puisqu'on sait que Facebook a déjà été accusé de se livrer à ce genre de pratique de re-création de profils en négatif de personnes qui n’'utilisent pas sa plateforme.

Google+ est donc peuplé, en négatif, de tous ces "profils fantômes" ("shadow profiles") de non-utilisateurs de Google+.
Voilà seulement pourquoi on peut qualifier Google+ de "ghost town".


Google+ : le dashboard Google

Partagez cet article :

Google Plus Linkedin Twitter Facebook WhatsApp


¹ 6 degrés de séparation

² Principe du tiers exclu


A propos
Mentions légales
Blog
Goodies